Compte rendu - 15/09/2004

Conseil d’administration élargi du 6 septembre 2004

Compte-rendu du CA élargi du 6 septembre 2004

Étaient présents
- 12 membres du conseil d’administration,
- 4 habitants de la rue de la République,
- et 5 invités

Le point sur la rue de la République et les actions à poursuivre ou à lancer
Le travail sur le terrain a été essentiellement mené cet été par Dominique Idir, en collaboration avec Monique Roussel et Bernard, lorsque les premiers non-renouvellements de bail " pour motif légitime et sérieux " ont été envoyés aux locataires de P2C. À ce jour plus de 25 habitants se sont déjà mis en relation et des articles de presse ont paru (La Marseillaise, Marseille Hebdo), cette publicité obligeant même les représentants de la Mairie à se mettre en rapport avec l’association ! Au vu de l’analyse des faits et suite aux premiers conseils juridiques donnés, il apparaît que les locataires n’ont pas intérêt à saisir le tribunal : les 6 mois de préavis sont respectés, il n’y a ni DUP, ni PRI... Il faut donc trouver d’autres moyens qui obligent la société Marseille République à négocier en lui faisant comprendre que la mobilisation des locataires ne peut que retarder son opération, et qu’il serait possible par exemple, de commencer la requalification de la rue de la République par la rénovation des logements vides, la vacance étant énorme, plutôt que par celle des logements occupés...

La place de CVPT serait d’un côté, de faire le lien entre les 400 familles - qui reçoivent leur congé individuellement et ne peuvent donc s’organiser - et de l’autre de questionner les pouvoirs publics au sujet de cette " vente à la sauvette " de P2C à Lone Star (dont Marseille République est une filiale) et de ses conséquences sur le quartier. Il faut noter que la Préfecture ne semble pas être très au courant des derniers développements, la Ville s’étant probablement gardée de l’en informer. Et si cette vente s’est faite avec la complicité des pouvoirs publics, tous ne sont pas d’accord : il faut jouer de leur diversité et nous pouvons solliciter certains d’entre eux comme l’Anah pour exiger que soient respectés par la nouvelle société les engagements pris dans les protocoles d’intention signés entre P2C et l’EPAEM. Lionel a fait remarquer qu’il nous faudra aussi utiliser le ras-le-bol des professionnels du logement, qui commencent à faire entendre leur désaccord.

Il a été décidé de l’engagement de Centre Ville Pour Tous sur le " chantier " de la rue de la République. Pour commencer, Dominique, Dalila, Martine et Nordine vont avec les habitants rédiger et faire signer une pétition qui dira que les habitants ne veulent pas être " déplacés ", qu’ils ont la volonté et le désir de ne pas quitter leur quartier et de résister. Pour faire signer cette pétition, des petites réunions seront organisées par les locataires déjà mobilisés. À leur côté, nous exigerons une réhabilitation qui n’exclut pas les habitants actuels !

L’organisation d’une rencontre sur Noailles pour faire le point sur la DUP et ses suites
Nous sommes sur la fin de la procédure de recours DUP. Le jugement aura lieu d’ici deux ou trois mois. Si le juge trouve la requête fondée, Marseille Aménagement sera obligée de présenter un autre plan de relogement. S’il la trouve infondée, nous utiliserons ce recours, fait pour les habitants actuels, comme un support à la mobilisation. Nous montrerons que certains éléments peuvent être utiles et utilisés pour lutter, voir la situation du 1 rue Rodolphe Pollack- ou la saisie du tribunal sur la situation d’insalubrité du 10 Marché des Capucins. Il faut donc continuer à informer les habitants de leurs droits, à communiquer, bref ne pas baisser les bras !

Après débat, il a été décidé qu’une réunion d’information en direction des habitants sera organisée sans attendre la décision du tribunal. La charge en a été confiée et au collectif Ombre et lumière et aux membres de CVPT qui habitent le quartier.

Actions en partenariat avec l’Ecole d’architecture de Paris Villette
L’association continuera à travailler avec Agnès Deboulet, et le prochain groupe d’étudiants DESS axera sa recherche sur la rue de la République. Patrick, Michel et Lionel sont chargés de l’accueil des étudiants. Ces collaborations sont pensées comme des regards extérieurs sur une réhabilitation que nous voulons différente et servent à nourrir notre réflexion par l’apport de nouvelles propositions. À cette occasion, l’opportunité et la faisabilité de mise en place d’un atelier d’habitants permanent pour travailler sur la réhabilitation seront examinées.

Atelier de formation action.
L’atelier animé par Stéphanie et assisté par Françoise validera prochainement les 5 premières fiches et transmettra au bureau une proposition de tirage et de diffusion pour décision.

Réunions d’information sur le logement dans les Centres Sociaux
Les réunions d’information devraient normalement reprendre. Dès qu’Anita aura donné la programmation, elle fera l’objet d’une annonce appropriée.

Participation à la fête du Plateau.
Damien et Christian participeront comme convenu à la table ronde sur le cadre de vie et s’emploieront à faire valoir les approches de l’association. Une table sera mise à disposition de l’association pour diffusion de documents et collecte de signatures. Pour le tirage des documents et l’organisation de la présence, les volontaires sont priés de se mettre en rapport avec Christian et Damien.

La gestion du site Internet : budget, charte, participation d’auteurs....
Le site est un outil essentiel de l’action de l’association. Un changement de serveur a provoqué quelques problèmes techniques que résout actuellement Bruno et son équipe. C’est ici l’occasion de les remercier. L’hébergement assuré gratuitement jusqu’à présent donnera lieu à un abonnement à prix réduit. La charte de fonctionnement sera formulée par Martine, à partir des éléments déjà recueillis par Daniel et par Véronique. Elle formalisera la participation des auteurs comme l’usage des textes et des images mis en ligne. Daniel a par ailleurs demandé de la critique afin de faire évoluer le site. Une réunion à ce sujet est en cours d’organisation.

Les adhésions
Elles sont insuffisantes. L’association ne demandant aucune subvention, il est donc urgent et nécessaire de continuer à en recueillir.

Appel donc, aux membres et à tous les sympathisants pour qu’ils réglent leur cotisation 2004 ou qu’ils adhèrent !

> CA du 06/09/04

Et aussi

31/03/2017
Un Centre Ville Pour Tous a besoin de vous !(Invitation aux adhérents, sympathisants et partenaires)

Lettre d'information

Vous pouvez vous abonner gratuitement ici à la liste de diffusion de Centre Ville Pour Tous.


Association "Centre ville pour tous"
Cité des Associations
BP n° 241
93, la Canebière
13001 Marseille

Contact

Mise à jour : lundi 10 juillet 2017 | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0